mardi 19 février 2013

La semaine dernière, ça allait bien (à suivre)

La semaine dernière, j'ai décidé de relever le défi de FAWM, qui proposait de faire une chanson dont le titre serait le nom d'une ville. FAWM propose un défi chaque semaine, dans le but de relancer les imaginations parfois défaillantes.

Mon idée de départ était simple :

  • tricher un peu et prendre un nom qui serait évidemment le nom d'un tout petit village 
  • travailler sur le principe de la chanson de folklore, avec des lignes de syllabes de type maluron malurette
  • raconter la petite histoire d'un personnage qui y naît, en part et y revient.
Vous aurez peut-être remarqué que, à quelques exceptions près, mes chansons sont unisexes. C'est voulu et ça aussi, je mets beaucoup d'effort à ce que ce soit transparent. Les participes passés en é, ça ne compte pas.

J'ai commencé par chercher mon nom de village. Sainte-Éphrémie me convenait bien et puis, tout à coup, ça n'allait plus. Voici donc les mots de À Saint-Zébulon-le-Grand. Cherchez tant que vous voulez, Google ne connaît pas Saint-Zébulon-le-Grand.


À Saint-Zébulon-le-Grand

Je suis né à Saint-Zébulon-le-Grand
Ben coudon ben voyons ben vinguienne
Je voulais juste en partir au plus sacrant
Ben coudon ben voyons ben bon


Je suis parti étudier à Montréal
Bon coudon etc.
C’tait plein de gens, c’était plein de bruits et c’était sale
Bon coudon etc.


J’suis remonté à Saint-Zébulon-le-Grand
Bon coudon etc.
Me marier dans la maison de mes grands-parents
Bon coudon etc.


Je suis retourné à ma job au magasin
Bon coudon etc.
Une grosse heure d'autoroute soir et matin
Bon coudon etc.


On montait à Saint-Zébulon-le-Grand
Bon coudon etc.
Pour camper sur la terre des grands-parents
Bon coudon etc.


Un bon jour j'me suis retrouvé divorcé
Bon coudon etc.
Tout perdu tout était à recommencer
Bon coudon etc.


J'suis revenu à Saint-Zébulon-le-Grand
Bon coudon etc.
J'ai repris la vieille ferme des grands-parents
Bon coudon etc.


Il y a vingt ans je rêvais d'autres horizons
Bon coudon etc.
Et maintenant je vis au rythme des saisons
Bon coudon etc.


J'suis remarié à Saint-Zébulon-le-Grand
Bon coudon etc.
On se connait depuis qu'on était enfants
Bon coudon etc.


En juillet, ce sera notre premier enfant
Bon coudon etc.
Qui naîtra dans la maison de mes grands-parents
Bon coudon etc.


J'ai mis en ligne les mots sur le site de FAWM, avec une traduction sommaire. Quelqu'un m'a demandé si c'était un happy end. J'ai répondu que sa question me faisait prendre conscience que la fin pouvait être une expression de résignation, mais que pour moi, c'était une fin heureuse. Du Bellay l'a dit bien mieux que moi :



Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !


Zébulon se chante sur une petite mélodie d'allure folklorique, entraînante et simplette, qui fait taper dans les mains et battre la mesure du pied. Il reste l'harmonisation, on ne peut plus simple, trois accords. Et l'orchestration. 

This post in English

2 commentaires:

Dorémi a dit…

C'est le genre de chanson que j'adorais entendre et chanter, plus jeune. Est-ce que le groupe Malicorne était connu par chez toi ?

Anonyme a dit…

Je tape déjà du pied juste avec les rimes et j'attend la musique !
tout va bien ? moi j'ai un bon rhume de cerveau, et je garde le lit :)))) mais bon je me relève tout doucement et il fait un temps splendide... GRRRR !